" Emplacement animation flash
Accueil Espace Médecins Oncologie 2. Surveillance

2. Surveillance

La surveillance est basée sur des dosages répétés d’hCG et des b-hCG sériques, par méthode immuno-radiométrique spécifique, au rythme suivant :
- Une fois par semaine pendant la chimiothérapie et les 8 semaines suivantes
- Tous les 15 jours les 8 semaines suivantes
- Puis tous les mois, jusqu’à 12 mois en cas de TTG de bon pronostic, et jusqu’à 18 mois en cas de TTG de mauvais pronostic.

L’examen gynécologique permet de suivre l’évolution des localisations vaginales et d’évaluer dans certains cas la régression du volume utérin. C’est l’échographie pelvienne qui permet de suivre au mieux l’évolution au niveau utérin. Un bilan radiologique est réalisé 2 semaines après la normalisation des hCG et des b-hCG pendant la chimiothérapie. Ce bilan n’intéresse que les sites pathologiques mis en évidence avant le début de la chimiothérapie.